dimanche 25 octobre 2015

Samedi 23 septembre 2006 : Donzenat – carrefour de la croix de Pompadour.

Arrivés la veille dans la Creuse, nous avons dormi dans la nature sur le GR 46, au bord du chemin de la Tombe des Officiers.

Viviane me dépose à Donzenat, en Haute-Vienne.
La petite route, par les Fargettes, mène à un carrefour. Après la pluie de cette nuit, le ciel est mitigé : alternance de soleil et de nuages.
Les GR 46 et 440 cheminent dans des horizons découverts. Je franchis la Vienne, qui provient du plateau de Millevaches, en Corrèze. Je traverse le hameau du Fournet, aux maisons de granit et aux toits gris d’ardoise.
Belles apparitions du soleil. Les aboiements de meutes de chiens de chasse résonnent dans les bois environ-nants. Traversée de Pradoux et la Villeneuve. C’est le domaine des chênes et des châtaigniers. Glands et châtaignes commencent à joncher le sol.
Je monte dans un sous-bois moussu, sur les flancs du puy Saladie. Les geais de la forêt saluent à grands cris puissants et rauques mon passage dans le département de la Corrèze. Après la limite départementale, le sentier serpente en une légère montée, sort du bois. Viviane et Oscar ramassent des champignons aux alentours des fermes du Châtain.
Nous montons dans le fourgon pour nous arrêter un peu plus loin pour casser la croûte. Après le repas, Oscar, qui fouine dans les alentours, pousse un hurlement. On sort de la voiture ; et Oscar, apparemment effrayé, s’éloigne à notre approche. Inquiets, nous pensons à une vipère. On finit par récupérer notre chien, le calmer et le rassurer. Viviane comprend vite : une clôture électrique, dans le taillis en contrebas, qu’Oscar a dû toucher avec sa queue !

Je me remets en route à la croix du Brave Homme (édifiée en 1846, suite à un vœu). Le temps change, le ciel se couvre. Le sentier traverse Lacelle, que traverse aussi la Celle. Beau porche roman de l’église.
Le sentier s’éloigne dans la campagne, monte à 726 m, passe au carrefour de la croix du Pintou dans les haies de fougères, et les bosquets de sorbiers des oiseleurs qui arborent leurs baies orange.
C’est à 15h30 que je retrouve Viviane au carrefour de la croix de Pompadour. La pluie se met à tomber, pour ne plus s’arrêter…

Après avoir effectué en voiture un trajet dans le massif des Monédières, nous nous installons au camping de Viam, au bord du lac du même nom.

*****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire